MICHELIN FAIT LE PARI DE L’EMPLOI TRANSFRONTALIER

Le lancement de la semaine « Réussir sans frontière » (27 au 31 mars) s’est tenu le 25 mars au sein de l’entreprise Michelin à Karlsruhe.

Cette semaine a permis de mettre en lumière la formation transfrontalière, et notamment l’apprentissage transfrontalier. L’entreprise Michelin, spécialisée dans la fabrication de pneus pour poids lourds, compte actuellement 700 employés et une cinquantaine d’apprentis, dont six sont des apprentis transfrontaliers, tous destinataires d’une promesse d’embauche à l’issue de leur formation.

Pour postuler, les jeunes ne sont pas laissés seuls, ils sont accompagnés par des chargés de mission apprentissage transfrontalier EURES-T, comme explique l’apprenti Ludovic Clauss : «  Des spécialistes dans l’accompagnement des jeunes m’ont aidé pour écrire des lettres de motivation, préparer mon CV et préparer l’entretien. »

Titulaire d’un Bac Pro « Maintenance des systèmes », Sven Unser prolonge aujourd’hui sa formation par un BTS en alternance au CFA du Lycée Stanislas à Wissembourg et dans les ateliers de maintenance du spécialiste du pneu : « C’est la formule idéale pour moi. L’Allemagne est la référence mondiale pour les systèmes de production.  C’est vraiment un atout pour ma carrière d’effectuer la partie technique de ma formation outre-Rhin. Ici, on a trois fois plus de chance de trouver un job. Et lorsqu’on a intégré l’entreprise, on peut évoluer très vite. Ce qui est primordial, ce sont les compétences techniques et le travail en équipe.

Le secret ? « Ce que je peux conseiller à un étudiant tenté par cette expérience d’apprentissage transfrontalier, c’est de se lancer. Certes, au début on a quelques peurs, mais foncez ! » témoigne Sarah Moog

Conception et réalisation : Blackblitz pour l’équipe Réussir sans frontière

MICHELIN FAIT LE PARI DE L’EMPLOI TRANSFRONTALIER