La formation professionnelle transfrontalière en Région GRAND EST

De janvier 2018 à décembre 2020, près de 100 000 actions de formation à destination des demandeurs d’emploi se sont déroulées, parmi lesquelles 13% comportaient une dimension transfrontalière. Une formation est dite « transfrontalière » dès lors qu’elle répond à l’un des critères suivants : elle prépare à l’exercice du métier dans un pays voisin (formation ou module langue, droit du travail, consigne de sécurité, culture du pays, etc.) ; elle comporte une Période d’Application en Entreprise à l’étranger ; elle offre une double qualification/certification ; le projet de formation est porté par une entreprise implantée à l’étranger ; ou encore la formation s’inscrit dans le cadre d’un programme européen Interreg.

 

Les stagiaires de la formation « transfrontalière » sont en moyenne plus âgés que leurs homologues entrée en formation avec une autre orientation (37 ans contre 34 ans), la part des femmes y est plus importante (63% contre 49%) et ils ont également un meilleur niveau scolaire : 39% ont un niveau de formation relevant de l’enseignement supérieur contre 17% à l’entrée dans une formation « non transfrontalière ». Ces différences de profil expliquent les différences de parcours : 31% des stagiaires en « transfrontalier » suivent une formation dans le domaine de l’Hôtellerie-restauration-tourisme et 23% dans le domaines des fonctions tertiaires ; ces mêmes domaines n’attirent respectivement que 4 % et 12 % des formés « hors transfrontalier ».

 

D’autres statistiques sont présentées dans cette plaquette, ainsi qu’un zoom sur les chiffres clés de l’expérimentation de la Plateforme Linguistique Innovante, menée d’avril 2018 à septembre 2021.

La formation professionnelle transfrontalière en Région GRAND EST