Le Grand Est et ses voisins – édition 2021

Le Grand Est et ses voisins – édition 2021

Voisin de 4 pays (Belgique, Luxembourg, Allemagne et Suisse), le Grand Est est la première région française en nombre de travailleurs frontaliers, estimés en 2021 à 193 000 personnes.

Ce volume de frontaliers n’a pas cessé d’augmenter depuis les années 1960, essentiellement en raison de l’accroissement du flux en direction du Luxembourg.

Deux pôles économiques sont particulièrement attractifs : le Luxembourg, attirant 107 000 frontaliers du Grand Est, et Bâle et ses environs (Suisse), qui en compte 35 000.

Les activités industrielles emploient le plus grand nombre de frontaliers, excepté au Luxembourg où les services aux entreprises dominent.
Enfin, le travail frontalier est avant tout un phénomène de proximité : 40 à 50 % des actifs qui résident dans les bassins d’emplois de Thionville et alentours, Longwy ou encore Saint-Louis franchissent quotidiennement une frontière. La proportion chute à 11% dans le bassin d’emploi de Mulhouse et 9% sur le bassin de Metz.

Le Grand Est et ses voisins – édition 2021